Noter cet article

Il ya trèèès longtemps que je n’avais pas publié sur ce blog. Et pour cause. Voyant que ce blog et ma chaîne Youtube en webmarketing ne décollait pas, je me suis dit qu’il faudrait au moins faire une pause, pour disons, y revenir plus tard et gagner de l’argent à très court terme, une nécessité évidemment.Manger, payer son loyer, se chauffer, tout ça…la base quoi !

Mais bref. Venons en aux choses sérieuses….Si j’ai souvent vanté l’importance des revenus passifs à travers mes vidéos, cela fait désormais 1 an que j’ai démarré en partant de rien un business en ligne. Je peux vous dire très franchement que j’ai galéré, que j’en ai pris plein la gueule de la part de mon entourage mais que j’ai su résister à la tempête pour aujourd’hui vivre de mon activité grâce au freelancing et aux revenus passifs que je génère sur le web.

Au début, il s’agissait d’un brouillon sans queue ni tête et surtout sans argent…La base quoi ! J’était focalisé sur les revenus passifs et forcément, pas simple au début…Comme tout le monde ! Si c’est votre cas, si vous débutez ne vous découragez pas. Et si besoin, étant donné que je suis accessible, on peut même avoir une discussion entre nous si cela peut vous rassurer. Je suis humain et vous aussi 😉

Pourquoi vous devez gagner un maximum de cash à court terme ?

Évidemment, comme je l’ai dit avant pour manger et accessoirement payer votre loyer, mes amis, mais aussi…pouvoir investir ! Eh oui, le coût d’un business au démarrage, c’est quand même pas de la tarte ! Auto répondeur, logiciels en tout genre, achat de matériel….Si le offline a considérablement réduit les coûts, il faut tout de même s’acquitter de certains frais…La b…non j’arrête. Mais alors comment on fait pour gagner des sous rapidement en toute légalité ?

Freelancing pour gagner des revenus de suite

Si vous aviez un boulot de misère, que vous ne voulez pas retourner à l’usine ou livrer des carottes à 4 h du matin ( ou autre ), alors peut être pouvez vous faire du freelancing. En somme, travailler en indépendant, chez vous à la cool ( ou presque ). Les chiffres ne seront peut être pas mirobolants au tout départ mais vous allez voir que vous allez prendre confiance petit à petit….

Petit à petit, l’oiseau a fait son nid…

Certes, vous aurez parfois des clients relous, une flemme aigue juste après une soirée tardive de devoir travailler le lendemain. Mais gardez en tête que tout cet argent que vous allez gagner en bossant durement comme freelance, vous pourrez le réinvestir.

Beaucoup vous diront que l’on peut gagner des sommes d’argent folles en partant de rien. C’est en partie vraie pour un blog, mais souvent la majorité des aspirants blogueurs ne dépassent pas 100 euros/ mois avec leur bébé. La réalité, c’est qu’en dehors des blogs, qui ne coûtent rien ( seulement le nom de domaine à payer ), vous devrez investir de l’argent, en tout cas en avoir un minimum, pour vous constituer des rentes, avec le kindle publishing par exemple, ou l’immobilier.

Rassurez vous cependant, pas besoin d’être riche ou millionnaire pour réussir à développer des sources de revenus dans son business. Avec un peu d’huile de coude, on y arrive ( pas tout de suite ) au bout d’un certain temps, même si cela varie en fonction de chacun. On ne part pas d’un disque dur, vierge, le mindset compte à 90 % dans la réussite…

Garder une vision réaliste

Personnellement, je n’ai jamais rêvé d’être millionnaire et de me faire couler un bain avec un robinet en or ( drôle d’image mais cela doit exister chez les émirs ). Mon objectif de base est bien plus modeste et pragmatique : vivre de mon activité. Désormais, j’y parviens en faisant de la rédaction web, mais ce que je recherche toujours est d’être réellement indépendant financièrement. Et cela prend du temps. Pensez à la construction d’une maison qui ne se fait pas en un éclair. C’est la même chose pour vous.

Bien sûr, certains entrepreneurs en voudront toujours plus et il n ‘y a rien de mal à ça. Mais il faut simplement garder à l’esprit que vous aurez toujours quelqu’un d’autre qui gagnera plus que vous. Et que, graduellement, vous allez augmenter vos revenus. Patience, papillon, ton heure va venir…

Accepter l’idée que la réussite est un marathon et pas un sprint

Si il y a des exceptions dans le monde de l’entreprenariat, des fusées qui ont réussi en seulement quelques mois, pour la majorité des gens, le parcours et beaucoup plus linéaire. La courbe progresse lentement. J’aime beaucoup une phrase de Tammi Khabbaj qui dit  » la majorité des gens sur-estiment ce qu’ils peuvent faire en 1 an et à l’inverse, sous estiment ce qu’ils peuvent faire en 10 ans.

Donc acceptez le fait que tout ne tournera pas rond au départ. Peut être que les choses ne se dérouleront pas comme vous l’avez prévu, et ce n’est pas forcément négatif 😉 Et pour finir, un seul mot d’ordre : persévérez. C’est tout ce que vous avez à faire…

Trop de personnes abandonnement leur projets, leur rêves. Alors qu’il suffit parfois d’un petit réajustement pour réussir. La réussite n’est parfois qu’ à un jet de pierre…

La passion pour moteur d’ambition

Vous devez avoir cette flamme en vous, ce feu intérieur qui vous dévore. Être prêt à passer des heures sur votre business. D’ailleurs, ça ne doit même pas être ressenti comme un sacrifice. Votre entreprise, c’est vous 🙂 Quand vous allez bien, elle se porte comme un charme. Quand vous êtes déprimés, bizarrement, votre boîte aussi…

Tant pis si l’on vous traite d’obsédé, d’asocial, de tordu, de fou, de mongolien ou je ne sais quoi d’autre ^^ La seule chose qui compte, c’est votre réussite. Ce qui n’empêche pas bien sûr d’équilibrer sa vie personnelle au milieu des devis pour les clients et des investissements. Ce sujet fera l’objet d’un autre article 😉

Vous débutez et vous ne savez pas par où commencer ? Si vous voulez aller plus loin, j’ai crée une nouvelle formation pour vous apprendre à gagner 100 euros par mois sur internet avec un livre, c’est ici : http://bit.ly/31wSkcg